Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

Les glaçons tintent dans le verre, comme deux icebergs qui s'entrechoquent dans les fjords nordiques. La chaleur aidant, lire L’Empire de la mélancolie de Pierre Sérisier  permet d'apporter de la fraîcheur à un genre qui n'en finissait pas de se nourrir d'archétypes usés.

Le bouquin de l’été !

La glace fond (enfin) entre les territoires nordiques du roman noir, longtemps cloisonné dans le pittoresque, et le reste du monde  -  c’est-à-dire anglo-saxon, pour faire simple.

Comme après n'importe quelle fonte des neiges, apparaissent quelques pépites oubliées. Le livre de Pierre Sérisier, édité chez Vendémiaire en est l’exemple. Malgré le titre "L'Empire de la mélancolie" l'auteur, qui n'est pas encore revenu du froid, offre au travers de ses pages, une analyse loin de l’engourdissement et de ce qui est communément  appeler l'univers des séries scandinaves. Le ton est résolument didactique permettant de voguer d’une façon claire entre les analyses des différentes séries proposées.

Un glaçon pour rafraichir la tiédeur de l'univers des séries ambiantes.

L’ouvrage est parsemé d'annotations qui permettent un ancrage en profondeur du lecteur et la découverte gourmande de ces neuf dixièmes de l'iceberg que l'on ne voit jamais. Borgen, The Killing, ou encore The Bridge. Des titres qui ont fait la renommée internationale d’un genre copié aujourd’hui dans le monde entier.

L'aventure est celle d'une émotion /tension qui s’accepte dans son originalité, loin des codes appliqués. Ici la lenteur est à son paroxysme.  Certains seront tentés de penser au cinéma japonais. Et ils n’auront pas forcément tort.

Faut-il d'ailleurs une confession pour se mettre à table, et reconnaître tout le plaisir que l'on a à tourner les pages. A savourer le bouquin de Pierre Sérisier. Il a su, comme personne, donner cette envie de découverte, à travers quelques séries cibles et représentatives de  haute gamme.  Une réussite due à leur universalité puisée dans l’originalité des sagas vikings, des récits gothiques et du film noir américain.  Une recette qui fait du polar nordique, depuis quelques années, le Walhalla des éditeurs et autres producteurs du 7e Art et de la télévision.

Il est bon, donc, dans le plaisir d'un été mérité d'apporter avec soi cet "empire de la mélancolie"  sur la plage, à la campagne, même à la montagne  pour doser d'une façon mesurée la trop grande chaleur qui nous étourdit.   

 

 

L’Empire de la mélancolie, l’univers des séries scandinaves

Pierre Sérisier

 

Editions  Vendémiaire

Prix : 19,50€

L’ENFER DU NORD