Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

Les avant-gardes artistiques

Béatrice Joyeux-Prunel

Editions  Folio histoire (Inédit)

Prix : 14,90€

Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

Ce n'est pas parce que le poids de l'ouvrage est conséquent qu'il faut le prendre à la légère ! C'est un livre d'été. Rien à voir avec ce que l'on vous propose habituellement pour protéger votre visage du soleil au bout de vingt pages de lecture. Ici pas de polar, mais une aventure picturale hors norme. Celle des avant-gardistes de la peinture.  Le bouquin à garder avec soi en gambadant d'une exposition l’autre, d'une région à l'autre. L'ouvrage de Béatrice Joyeux-Prunel est le roman de l'été.

L'histoire de l'art possède cette faculté de faire voyager l'immobile. Ancrez-vous devant une œuvre d’Yves Tanguy ou de Jean Bazaine… Et imprégnez-vous du texte de Béatrice Joyeux-Prunel pour constater que l'art est à la portée du regard. C'est à vous, lecteurs, de vous approprier cet espace livresque. Et si particulier. Ne sépare-t-il pas une œuvre de son "regardant" ? Un fossé que l'on voudrait infranchissable et qui pourtant, grâce à l'ouvrage de cette enseignante et chercheuse devient une passerelle sociale. Elle offre une lecture des plus compréhensibles de ce que fut la révolution des Avant-gardes de la première partie du XXe siècle.

L'auteure nous propose, bien plus qu'un voyage dans le temps. Elle pose un regard contemporain sur cette aventure humaine qui bouleverse aujourd'hui encore notre perception comme autant de battements de cœur.

Elle est belle cette vie que l’on voudrait sans contraintes. L'artiste est-il le seul à défier ce que nous regardons ? La réponse est là !Diluée dans l'ouvrage, cette réponse à laquelle on ne s'attend pas forcément.

Peu importe, le livre vous emporte, vous enivre de bonheur. Un bonheur simple, souple comme un vent de prairie.

Béatrice Joyeux-Prunel, vous l'aurez compris  ne vous prend pas pour des incultes. Vous êtes lecteur (trice) à la hauteur de son écriture. Ce n'est pas le moindre de son talent littéraire et de conteuse.