Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

Il y a de la malice dans l'air marin. A Sète. Quelque chose qui pourrait ressembler à Georges. Georges Brassens naturellement. L'idée est osée, déroutante, heureuse dans la perspective que peuvent avoir les visiteurs.  C'est au musée Paul Valéry pour être précis que cela se passe, sur les hauteurs de Sète.

Une exposition unique dans sa conception.

C'est aussi l'aventure d'une responsable de musée comme Maïthé Vallès-Bled. Oser ce que l'on croit  inimaginable. L'exposition d'un seul tableau. L'Immaculée Conception de la chapelle Oballe, du musée de Santa Cruz de Tolède. Une œuvre de 3,47 m x 1,74 m d'EL GRECO. Certain diront du 7ème Art sur grand écran. Ils n'auraient pas tout à fait tort. Du grand cinéma au format vertical. Peut-être plus d'ailleurs. La contemplation. Prendre le temps de décrypter une œuvre.

L'originalité est là, des fauteuils installés dans la salle, parfaitement alignés, face au tableau. Une façon originale de le découvrir. Loin d’être une simple volonté marketing, elle offre au temps une façon apaisée d’admirer une des dernières œuvres du GRECO.

Cette idée est peut-être due, mais pas seulement à la dimension exceptionnelle du tableau.

Voyager dans l'espace proposé et composé. Pour la première fois, vous voilà face à face avec EL GRECO. Comment dialoguer avec cette œuvre ? Peu importe votre savoir, votre élocution, ce qui importe, c'est cette sensation brute que vous allez ressentir face au chef d'œuvre.

Cette "claque" violente.

Déconcertant et fascinant résument assez bien l'approche. Profondément assis dans ces confortables fauteuils, on reste « méduser » devant cette violence apaisée. Comment  décrypter l'insondable ? Faut-il le faire ? Ne faut-il pas se laisser porter vers cette élévation ! Brusquement le tableau devient trop grand et la peur nous prend, certains peuvent en pleurer.

Il écrase sans pour autant défigurer notre vision. Tout est en questionnement, matière, figurations, déformations, couleurs. Enivrant.

Vous avez jusqu'au 1er octobre pour venir vous asseoir et méditer devant un tableau qui vous questionne. A découvrir.

 

 

Musée Paul Valéry à Sète

EL GRECO

L’Immaculée Conception de la chapelle Oballe du musée de Santa Cruz de Tolède

Jusqu’au 1 octobre 2917

Qui que tu sois César, ôte-toi de mon soleil 

RLHDTV

Vos émissions régulières regroupées en « Collections »

Nos hôtesses vous invitent à cliquer sur « Plan de vol » pour consulter nos sujets thématiques  d’une façon régulière sans subir le feu de l’actualité.

R    E    G    A    R    D    E    Z       L    E    S      H    O    M    M    E    S       D    A    N    S    E    R        

Retrouvez l’intégralité de nos sujets, reportages et documentaires vidéo  sur

Catalogue de 300 pages

Prix : 35€

Existe une version bilingue

Français/Espagnol